Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

San Pedro de Atacama

Publié le par Ln y Oim

Bienvenue chez nous ! On a presque l'impression de vivre à San Pedro peu à peu. On s'est approprié LA rue principale (en photo ci-dessous). Dans San Pedro de Atacama (envrion 4600 habitants), on a désormais:
- notre mini-market (tous les prix y sont minimum 30 % moins chers qu'en centre-ville, pas négligeable vu les prix du pays)
- notre boucher (vous le verrez ci-dessous)
- notre magasin de location de vélos (H2O, que nous vous recommandons, notamment grâce aux très bonnes infos et à l'excellent service de Philippe, présent tous les matins)
- notre café : le café de H2O, qui fait de très bons chocolats chauds et une bonne tarte au chocolat
- un super hôtel comme déjà mentionné, le Vilacayo
- notre café internet, qui essaie systématiquement de nous gruger 200 pesos (à peine 50 centimes de dollar)

De mon côté (Guillaume), je commence à baragouiner en espagnol et hier à vouloir trop discuter, je me suis fait conseiller une bouteille de vin chilien dont le prix aurait dû me faire faire un autre choix. Mais à sympathiser avec les gens, on n'ose pas les vexer... et on profite de la cuisine pour cuisiner au vin.

 

La rue principale, hypra touristique mais qui conserve du charme : quasi piétonne, pleine de petits restaus et cafés, des maisons en terre, toujours vivante...

 

Voilà notre boucher, dont j 'ai oublié le nom, trop compliqué (son assistant, à droite, Luis ; bah oui ! c'est plus facile à retenir !). Bon, le boucher a la main un peu lourde, il a du mal à nous faire des entrecôtes ou steaks de moins de 300g ! Mais il est cool, nous propose les prix en pesos chiliens, dollars ou euros au choix (il semble suivre le cours au jour le jour !) et vend de la super viande dont nous maîtrisons la cuisson puisque nous sommes les maîtres du feu. Que c'est bon !


Lui, c'est le cuisto de la maison. Je vous le recommande aussi, plein d'idées et de bonnes idées ! Ce soir c'est lentilles au vin rouge et oignons accompagnés d'un steak sauce échalotes (en fait aussi à l'oignon) - crème - vin rouge (j'adore, j'adore, j'adore !) ; en dessert, batido de banana. Vous l'avez donc compris, ici, c'est notre cuisine (c'est comme à la maison presque !), que nous partageons avec des co-locs espagnols, français, anglais,...selon les soirées.

Un loupé commun : l'achat de poudre aux fruits (goût malabar) à la place de chocolat en poudre ! Merci Nesquik !


Jupiter, observé au télescope il y a quelques soirs. Super soirée astronomie réalisée avec
http://www.spaceobs.com (située Caracoles 166 dans San Pedro) que nous conseillons vraiment à quiconque passe dans le coin.
Jupiter n'est qu'un des nombreux éléments observés : nuages de Magellan, Andromède, nébuleuses, galaxies, amas d'étoiles, voie lactée parfaitement distinguée (dont on voit le coeur), étoiles-doubles rouges, jaunes et bleues... Que le ciel du sud est riche et beau par rapport à celui du nord.

 

L'église de San Pedro, qui rappellent les villages blancs andalous (agréable souvenir d'un bon we, chers ex-ERASMUS sévillans).

 

Le plancher brille, les bancs brillent, Jésus brille, ...ici tout brille. Nous croisons des hommes et femmes gants et balais à la main à longueur de journée, sur la place principale de la ville, dans notre hôtel... partout !  Le plafond est fait de "planches" de cactus.


Commenter cet article
F
Je suis resté trois jours à San Pedro et c'est vrai que c'est un super petit village. En plus, vous ne devez pas avoir trop de monde en ce moment. Le musée sur la civilisation indienne qui habitait là était super sympa. On s'était fait une rando pour aller voir un site en restauration d'un village. Sinon, j'ai un souvenir impérissable de la valée de la luna où nous sommes allés en VTT voir le coucher de soleil, le prob, c'est qu'en revenant il faisait nuit noir et sur le chemin, ce fût un retour d'enfer, dantesque, sans aucun éclairage... Sinon, avec un gars rencontré, on a cherché désespérément du San Pedro... Mais il n'y en a plus ou presque plus. Il a été dévalisé. Il faut redscendre plus bas sur Antofagasta, voire même La Serena pour en trouver. J'ai rencontré une nana à Santiago qui a vécu l'expérience...!!! Une expérience chamanique. C'est vraiment un regret, j'aurais tant aimé le faire. Il parait qu'on ne peut le faire qu'une fois tellement c'est degueulasse à avaler mais le voyage en vaut le coup...!!! Renseignez-vous.
Répondre