Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Trek de Cachora au Machu Picchu

Publié le par Oim

Etape 1 : Cachora - Col à 2850 m - campement à 1600 m.

Topo, carte et vidéo

Nous sommes arrivés à Cachora le matin vers
10h pour retrouver le muletier qui d'ailleurs n'avait pas été réservé par l'agence et le cuisinier avait de son côté oublié une part de son matériel dans le bus... bilan 2 à 3h de retard et arrivée nocturne sur le site de campement.

Mais bon, la balade était belle.

Tous ces animaux sont en fait le garde-manger : des poulets, des lapins et des cuyes (prononcés couille) qui sont des cochons d'Inde.




























 Au-dessus, l'équipe de départ, avec de gauche à droite : Jason (anglais), Hélène, Olger (guide), Cécile, Manuel (suisse) et Guillaume.

A Cachora, il n'y a rien si ce n'est une place avec un bel arbre juste devant l'école et le magasin du village.














Etape 2 : campement à 1600 m - passage du rio 1350 m - campement 2850 m.

 

 

Passage du premier Rio avant d'entamer une montée de 1500 m de dénivelé avec une pente bien raide du début à la fin. Ce rio qui nous paraissait petit vu d'en haut s'avère être une sacrée rivière. La montée est vraiment difficile et il fait très chaud, l'arrivée au campement est un régal ! Herbe rase, beau panorama, soleil... on se repose tout le reste de l'après-midi...














Etape 3 : campement 2850 m - site de Choquequirao 3000 m - col 3200 m - deuxième passage de canyon 2000 m - campement 2950 m.





Grosse journée de marche en perspective... Heureusement, nous commençons par visiter le site archéologique de Choquequirao où nous sommes les seuls ! Le site est très beau et la visite "fleurie" par les explications parfois fumeuses de notre guide qui semble avoir rêvé certaines de ses explications la nuit précédente.
Seulement 30 % du site a été fouillé, il promet donc encore de belles découvertes.

La descente aura été terrible... de la poussière, ce qu'il y a de plus fin sur 10 cm d'épaisseur, elle s'envole au moindre mouvement et rentre partout. De plus, il fait toujours aussi chaud, mon épaule se redéboîte et surtout cette descente semble sans fin. Arrivée au rio, tout le monde est mort et pense aux 900 m à se remonter. Entre les deux, le repas.



Etape 4 : campement 2950 m - col à 4180 m - camping à Yamana 3600 m.





Les paysages de cette journée ont été fabuleux... Le sentier traverse une première zone très escarpée et buissonnante pour remonter tranquillement vers de la forêt humide. Puis entre 3000 et 3600 m la forêt laisse place à une sorte de prairie alpine.

En chemin, nous passons devant d'anciennes mines de cobalt où nous collectons quelques échantillons.
Au niveau du col, la vue est vertigineuse (1200 m de gaz à la verticale) et le chemin se poursuit par une petite corniche à flanc de falaise et blanche de salpêtre qui n'est pas du goût de tous.


















 



















Le campement à Yamana est vraiment super et l'accueil de la communauté imnpeccable.  Ce dindon nous aura bien fait rire par son comportement, il passait du bleu-blanc au rouge écarlate en fonction de son humeur. Après un épisode de douche sommaire (dans le torrent du village), nous nous retrouvons pour le repas du soir dans une petite maison avec ses occupants au coin du feu (je rappelle que les nuits sont très fraîches).

A nos pieds, une vingtaine de cuyes courent et mangent les moindres miettes qui tombent au sol en poussant des petits couinement ou des sortes de roucoulements de contentement.

Ce soir là, tout le monde s'endort vite car demain est aussi une grosse étape et les jambes commencent à fatiguer.


 


Commenter cet article